Prévention de cyberharcèlement et des risques de suicide chez les adolescents

Stage de master au LIRMM

 Le suicide devient d’année en année une problématique plus préoccupante. Les organismes de santé tels que l’OMS se sont engagés à réduire le nombre de suicides de 10% dans l’ensemble des pays membres d’ici 2020. Si le suicide est généralement un geste impulsif, il existe souvent des actes et des paroles qui peuvent révéler un mal être et représenter des signes précurseurs de prédispositions au suicide. L’objectif de cette étude est de mettre en place un système pour détecter semi-automatiquement ces comportements et ces paroles au travers des réseaux sociaux. Des travaux précédents ont proposé la classification de messages issus de Twitter suivant des thèmes liés au suicide : tristesse, blessures psychologiques, état mental, etc. Dans cette étude, nous ajoutons la dimension temporelle pour prendre en compte l’évolution de l’état des personnes monitorées. Nous avons implémenté pour cela différentes méthodes d’apprentis-sage dont une méthode originale de concept drift. Nous avons expérimenté avec succès cette méthode sur des données réelles issues du réseau social Facebook.

Publications

Concept drift vs suicide: comment l'un peut prévenir l'autre ?

EGC: Extraction et Gestion des Connaissances

Concept drift vs suicide: How one can help prevent the other?

International Journal of Computational Linguistics and Applications

Poste d'ingénieur de recherche à l'INRIA

Depuis le 1er mai 2019, je suis ingénieur de recherche dans l’équipe Linkmedia à l’INRIA Rennes-Bretagne Atlantique.

Ce poste est lié au projet européen CREEP et déroule sous la supervision de Ewa Kijak et Guillaume Gravier.

Le projet européen CREEP a pour but de lutter contre le cyberharcèlement sur les réseaux sociaux. L’idée est ici de se demander dans quelles mesures la prise en compte de l’image accompagnant une publication peut aider à déterminer de manière automatisée si nous sommes dans une situation de cyberharcèlement ou non comparée à l’utilisation du texte seul.

Plus de détail ici : [Lien prochainement disponible]